Les « 7 conseils principaux » pour partir sereinement en vacances avec son chien

12 juillet 2019
Actualité
chien
N°1 : L’hébergement

Il est important de vous renseigner « bien avant » de partir et à bien vérifier les informations auprès des personnes responsables de l’hébergement ou vous souhaitez aller. Il existe aussi des sites spécialisés qui pourront vous guidez dans vos recherches pour trouver des établissements adaptés et des destinations de vacances où les chiens sont admis. Voici quelques exemples :
https://emmenetonchien.com/institutionnels-du-tourisme,
dog-trotter.com,
https://www.homelidays.com/info/guide-vacances/bons-plans/vacances-avec-son-chien

N°2 : La santé

A mettre en premier dans la valise, le carnet de santé du toutou. Et oui malheureusement en vacances aussi il peut y avoir des petits soucis. Si vous devez aller chez le vétérinaire local, il aura toutes les informations qui lui seront nécessaires pour soigner votre chien.
Vérifier également que votre chien est à jour des ses vaccins auprès de votre vétérinaire.
Et si vos vacances de rêves sont  prévues en dehors de la France, renseignez-vous car les conditions sanitaires d’entrée d’un animal de compagnie dépendent de la destination (Europe ou hors Europe)

N°3 : Le transport

Si vous voyager en voiture, votre chien devra être en caisse de transport, attaché à la ceinture ou bien dans le coffre avec un filet qui le sépare de la banquette arrière de la voiture. Ce sont les trois possibilités que vous avez afin de rouler en toute sécurité, que ce soit pour votre chien ou pour vous. Arrêtez-vous régulièrement afin de laisser à votre chien la possibilité de boire et courir pour se dépenser. Profitez-en pour vous dégourdir les jambes ou bien pourquoi pas faire une petite sieste…
Si vous voyagez en train, il y a différentes conditions à respecter en fonction du poids de votre chien : s’il pèse moins de 6kg, il devra impérativement voyager en sac ou caisse de transport et s’il pèse plus de 6kg, il devra être muselé et tenu en laisse tout au long du trajet.

Si vous voyagez en avion, n’hésitez pas à bien vous renseigner auparavant auprès de la compagnie que vous aurez choisie quant à la réglementation des caisses de transport adaptées car elles sont bien spécifiques, notamment en termes de sécurité.
Si votre chien est stressé ou malade dans les transport, demandez à votre vétérinaire un traitement adapté afin de l’apaiser lors du transport.

N°4 : L’équipement

Emportez le panier habituel ou le doudou de votre chien, un plaid ou une couverture sur laquelle il a l’habitude de se coucher afin qu’il ait des repères lors de son arrivée en vacances. N’oubliez pas les croquettes de votre chien. Le changement d’environnement peut lui apporter quelques désagréments intestinaux, n’en rajoutons pas avec un changement d’alimentation.
Très important : Toujours accrocher une médaille sur le collier où apparait votre numéro de téléphone en cas de fugue.
La petite astuce : n’oubliez pas vos « sacs à crottes », car lorsque l’on se promène dans des lieux touristiques et que notre cher toutou n’a pas trouvé mieux que d’y laisser un petit souvenir, cela pourrait vous dépanner.

N°5 : La sociabilité

Vérifiez la sociabilité de votre chien si vous comptez partir dans un endroit très touristique ou  dans des lieux où il y aura grandes foules.
Faites de manière progressive si jamais votre chien n’est habitué qu’à la campagne : dans un village, dans une petite ville, dans un petit marché puis dans un marché davantage fréquenté etc.

N°6 : L’éducation

Votre chien doit pouvoir : marcher en laisse sans tirer pour profiter au maximum des balades.
Votre chien doit pouvoir : revenir lorsque vous l’appelez si vous souhaitez le lâcher dans les chemins de randonnées ou sur la plage (attention à respecter les plages qui admettent ou non nos amis les chiens).
Votre chien doit pouvoir : rester en position statique (assis, couché, pas bougé) si vous vous arrêtez en terrasse ou si vous souhaitez qu’il vous attende le temps que faire quelques courses.
Votre chien doit pouvoir : gérer la solitude sans détruire ou être malpropre si vous n’avez pas la possibilité de le prendre avec vous lors d’une de vos sorties.
Tout ceci est à acquérir bien avant le départ et non une fois arrivé sur place bien entendu.

N°7 : La détente

Après tout ces préparatifs et toutes ses choses à penser et à ne pas oublier, vous voilà enfin arrivé EN VACANCES…Détendez-vous, profitez de vos vacances avec votre toutou. Il faut avouer que les vacances sans nos fidèles compagnons n’ont pas le même gout, pas la même saveur et on regrette souvent de ne pas avoir pu les emmener avec nous. Sans oublier que laisser son animal en garde ou dans un chenil le temps des vacances peut générer un stress pour l’animal et un sentiment d’abandon.

C’est décidé, on ne part plus jamais sans eux, on les aime trop !!!